MOT DU PRÉSIDENT

 

Les règles de l'art...

          L'agrément que procure une lame tranchante relève de l'évidence. Si le constat se passe de démonstration, reste que cette lame performante, encore, faut-il la produire.   

 

            Le processus est plutôt rigoureux. Des écarts aux procédés, même mineurs, signifieront coupe médiocre, durabilité écourtée, possiblement dommages à la lame. Tout le contraire de ce qui est recherché.

                                                                                                                                               

             À voir la page "Les procédés", aiguiser comporte son lot d’aspects techniques: c'est effectivement le cas.

Une apparence de tranchant est facile à obtenir. Adapter l'aiguisage à la tâche prévue et le compléter sans prendre de raccourcis demande beaucoup plus.

 

             De façon réaliste, même bien fait, un aiguisage ne durera pas indéfiniment. On voudra néanmoins en retarder le plus possible l'échéance. On le voudra aussi le moins taxant possible sur la vie de la lame.

Ces paramètres aussi ont leurs exigences.

           En bout de ligne, on en vient au fait que l'aiguisage repose essentiellement sur             l'application minutieuse et soignée des règles de l’art. 

Il ne s'agit aucunement d'un hasard si c'est précisément là notre marque de commerce.

          

 

 Jean-Yves Lancup, Prés.

Aiguisage C&W Inc.

Le contenu de ce site est la propriété exclusive de Aiguisage C&W Inc.. Toute reproduction en tout ou en partie est interdite sans permission écrite du propriétaire.